Impôts 2018 : c’est l’heure de déclarer vos revenus

jeudi 11 avril 2019
par  Claude
popularité : 92%

La déclaration de vos revenus 2018 est disponible. En ligne ou en version papier, vous devez absolument la remplir mais peut-être pour la dernière fois.

Un rituel de printemps qui fait son retour ! Malgré la mise en place du prélèvement à la source le 1er janvier 2019, les contribuables vont devoir remplir leur déclaration de revenus pour l’année 2018, mais c’est peut-être la dernière fois.
Pour l’heure, chacun doit compléter sa déclaration comme avant. Faut-il obligatoirement la faire sur internet ? Cette année, quel que soit votre revenu fiscal de référence, si votre résidence principale est équipée d’un accès à internet, votre déclaration de revenus doit être réalisée par internet. Toutefois, si vous estimez ne pas être en mesure de le faire, vous pouvez continuer à utiliser une déclaration papier.

1) Pour les télé-déclarants, la déclaration de revenus 2018 est disponible en ligne sur impots.gouv.fr depuis mercredi 10 avril, dans leur espace personnel.

  • Les départements de 01 à 19 et les contribuables non-résidents fiscaux en France ont jusqu’au mardi 21 mai minuit pour déclarer leurs revenus en ligne.
  • Les départements de 20 à 49 ont jusqu’au mardi 28 mai minuit.
  • Les derniers départements métropolitains et les départements d’outre-mer ont jusqu’au mardi 4 juin minuit.

2) Pour les déclarants papier, la déclaration de revenus arrive dans les boîtes aux lettres depuis le 29 mars 2019. Ils ont jusqu’au mardi 16 mai minuit pour la renvoyer.

2018, année blanche : je déclare quoi ?

Vous déclarez tous vos revenus de 2018 mais tous ne seront pas imposés. En effet, les revenus 2017 ont été imposés en 2018 et depuis 2019, vos salaires ou retraites sont prélevés à la source chaque mois. 2018 est donc bien une année blanche pour les revenus réguliers (salaires, pensions de retraite, loyers perçus…). En pratique, l’administration va calculer votre impôt 2018 mais l’annulera immédiatement grâce à un crédit d’impôt spécifique créé pour l’occasion.

L’indemnité de départ à la retraite, un revenu exceptionnel

Attention, les revenus exceptionnels de 2018 seront, eux, imposés. C’est le cas par exemple d’une indemnité de départ à la retraite. Si vous êtes parti en retraite l’an dernier, Bercy vous demande de préciser le montant de votre indemnité.

En revanche, si vous percevez une prime de Noël chaque année ou un 13ème mois, vous n’avez pas à le mentionner comme un revenu exceptionnel.

Votre déclaration d’impôt permettra à Bercy de calculer un solde qui pourra être : soit en votre faveur (restitution de réductions et crédits d’impôt que vous recevrez par virement cet été), soit un montant à payer (impôt sur les revenus exceptionnels notamment) qui sera généralement à régler pour le 15 septembre 2019.

Les personnes non imposables sont également tenues de faire leur déclaration afin de toucher certaines prestations sociales comme le chèque énergie ou le dégrèvement de la taxe d’habitation.