« Bien vieillir à domicile » le facteur veille

samedi 29 avril 2017
par  Charles
popularité : 28%

Le facteur au service du « bien vieillir »

Confrontée à la diminution de son activité courrier, La Poste se diversifie et joue la carte des services à la personne. Une mutation qui repose sur la mobilisation des facteurs.

En lançant « Veiller sur mes parents », La Poste affiche désormais l’ambition de devenir un acteur de poids dans les services de proximité. « Le premier ! », revendique même Philipe Dorge, directeur général de la branche services-courrier-colis de La Poste. Pour y parvenir, elle mise sur un atout majeur : le capital de confiance des facteurs auprès des seniors. D’ores et déjà accessible sur internet (www.laposte.fr/veillersurmesparents) et par téléphone au 01 41 85 97 91, « Veiller sur mes parents » sera proposé dans tous les bureaux de poste à partir du 22 mai 2017. Ce service réside dans l’organisation de visites régulières du facteur au domicile des personnes âgées, à leur demande ou celle de leurs proches. Le facteur ne se substitue en aucune façon à une auxiliaire de vie professionnelle. Sa tâche consiste à échanger avec la personne âgée, à être à son écoute. À cet effet, les postiers suivent une formation conçue en partenariat avec les spécialistes du gérontopôle des Pays de la Loire. 40 000 ont déjà validé ce cursus qui va être étendu à l’ensemble des 73 000 facteurs de l’entreprise.
Maintenir le lien social et rassurer les proches
Concrètement, ces moments de convivialité d’une dizaine de minutes, destinés à maintenir un lien social, sont effectués au rythme choisi par le souscripteur : 1, 2, 4 ou 6 fois par semaine. À l’issue de chaque visite, le facteur informe les proches au moyen de son smartphone professionnel, le Factéo. Ce « rapport » permet de rassurer l’entourage -de 1 à 10 contacts de proximité peuvent être alertés-, et de faire état, le cas échéant, des besoins exprimés par la personne âgée, voire d’alerter en cas de soucis. Les ainés qui le souhaitent peuvent également bénéficier d’un service de téléassistance mis en œuvre 24h/24 par Europ téléassistance. Cette option est comprise dans le prix de « Veiller sur mes parents ». 4 formules d’abonnements mensuels sont proposées : 35,90€*, pour 1 visite hebdomadaire ; 54,90€* (2 visites) ; 94,90€* (4 visites) et 134,90€* (6 visites). L’offre est éligible à la réduction d’impôt de 50%, au titre des services à la personne.

Les facteurs en première ligne
« Veiller sur mes parents » est la déclinaison d’un service similaire réservé aux collectivités locales, « Proxi Vigie Cohesio », qui a permis aux postiers de réaliser 50 000 visites depuis trois ans. « Pour compléter notre gamme d’interventions, nous avons également fait l’acquisition fin 2016 d’Axéo, un réseau de services à domicile (jardinage, garde d’enfant…). Nous testons aussi le portage de repas, qui va être généralisé cette année, et la livraison de médicaments, détaille Philippe Dorge. C’est une évolution profonde de l’activité du facteur. Il sera toujours de plus en plus en relation avec les clients, polyvalent, connecté, et c’est ce qui fait l’avenir de son métier. Pour qu’il s’y sente bien, Il faut l’accompagner et améliorer les conditions de travail. C’est tout l’objet de l’accord Facteurs 2017 signé le 31 janvier dernier avec quatre organisations syndicales. »

Une diversification tous azimuts

Car la grande évolution engagée par La Poste n’englobe pas que les services à la personne. Le groupe a également pris position sur des marchés aussi divers que le conseil en éco-mobilité à destination des entreprises et des collectivités locales (gestion de flotte écologique, co-voiturage, la collecte et le recyclage des papiers de bureau, l’accompagnement des communes dans leurs opérations de rénovation énergétique, l’organisation des épreuves théoriques du permis de conduire, la conversion des seniors à la communication numérique grâce à la tablette Ardoiz (élaborée en collaboration avec Notre Temps). Ce plan stratégique de transformation, entamé en 2014, se poursuivra jusqu’en 2020. Dans une interview au quotidien La Croix, parue le 19 avril 2017, Philippe Wahl, PDG du groupe, qualifie cette diversification tous azimuts de « mutation cruciale pour La Poste, sans doute la plus complexe depuis cinq siècles. »

  • Offre de lancement valable jusqu’au 22 mai 2017, ensuite, comptez de 4 à 5€ supplémentaires.

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 36 prochains mois