Retour d’Alsace -2016

dimanche 6 novembre 2016
par  Charles
popularité : 18%

VOYAGE EN FRANCE
LUCELLE du vendredi 9 au 16 septembre 2016.

46 participants pour un départ matinal avec changement de chauffeur et petit déjeuner à Ste Maure de Touraine (37)
Notre chauffeur Manu nous conduit à LUCELLE dans le Bas Rhin, petit village de 39 habitants avec sa Mairie, sa chapelle et son centre d’hébergement « le Centre Européen de Rencontre ».
Situé en France mais sur la frontière Suisse à 525 m d’altitude, nous devons passer par la Suisse tous les jours, la frontière étant le mur d’enceinte.
Arrivée à 19h pour l’accueil et le pôt de bienvenue.

Samedi matin : après le petit déjeuner préparé par la gouvernante du chanoine, nous rencontrons le directeur,
Avec un guide nous visitons Saint URSANNE dans le jura Suisse, charmante cité médiévale .Tour de la cité en calèche, visite de sa collégiale.
Après midi PORRENTRUY toujours en Suisse, découverte de son jardin botanique et de ses serres à cactus.

Dimanche :direction COLMAR avec le guide Gaby, découverte de la ville en petit train, déjeuner dans le vignoble Alsacien puis visite guidée de EGUISHEIM, village très fleuri. Avec ses immenses bouquets de géraniums multicolores qui pendent aux fenêtres.
Découverte du vignoble Alsacien et dégustation des vins d’Alsace.

Lundi : jour de repos du chauffeur, grasse matinée, visite commentée du centre « Le Chalet St Bernard » par son directeur, Mr Charles DISS.
Directeur du Mont St ODILE durant 23 ans, le chanoine Charles Diss a eu l’honneur d’accueillir le pape Jean Paul II en 1988.Il a reçu à trois reprises, le chancelier Helmut Koll et connu le crash de l’airbus A320 en 1992.
Personnage haut en couleur, il a été fait chevalier de la légion d’honneur le 4 juin 2015, il dirige depuis 2002 le centre européen de rencontre de Lucelle, à qui il a donné une nouvelle vie.
Mr Diss qui est ; le curé du village, le directeur du centre et restaurateur. Il organise mariages et banquets dans le grand caveau aménagé sous la salle du restaurant de cet ancien monastère Cistercien.

Après midi, visite du grand musée des sapeurs pompiers à Vieux Ferrette.

Matériel datant de 1648 à nos jours. Temps libre au village mais tout est fermé le Lundi, les cartes bleues n’ont pas chauffé.
Par contre vers 18 h l’alarme incendie s’est déclarée dans une chambre alors que madame était seule à écrire ses cartes .Tout ceux présents dans leur chambre sont sortis à l’extérieur.
Le directeur est intervenu pour neutraliser l’alarme. Mais vers 23 h alors que beaucoup dormaient, l’alarme s’est de nouveau déclenchée, dans la même chambre malgré les efforts de Bernard, impossible d’arrêter la sirène, tout le monde s’est retrouvé dans les couloirs en petites tenues, (il y a censure sur les photos prises par MC)
Suite à ces déclenchements intempestifs, le système défectueux a été neutralisé.

Mardi : visite de l’écomusée d’Alsace à UNGERSHEIM. Musée de plein air avec visite libre, balade en bateau, charrette, à la rencontre de l’histoire de l’Alsace avec ses maisons d’époque reconstituées. Et bien sûr les cigognes sur les cheminées.

Mercredi :direction l’Allemagne en passant par Saint LOUIS ville frontière de 3 pays, la France, L’Allemagne et la Suisse et franchissement du Rhin

Visite guidée à pied de FREIBOURG avec son marché, puis montée vers les crêtes de la forêt noire avec déjeuner à St PETER. Les gourmets ont apprécié les grandes parts de l’excellent dessert : la forêt noire. Retour par le lac de TITISEE, roi des lacs de l’immense « Forêt Noire », temps libre pour faire les nombreuses boutiques.
Au repas du soir le plat local. La carpe frite avec ses frites.

Jeudi : Visite d’une distillerie à Cornol avec dégustation des différentes liqueurs et alcools.

Visite d’une saboterie
où l’artisan nous fait une démonstration en fabriquant sous nos yeux émerveillés un sabot à l’aide d’une machine ancienne et finition à la main.

Après midi découverte du SUNDGAU à la frontière entre Bâle, Mulhouse et la frontière Suisse puis visite d’une exploitation agricole, salle de traite, nurserie pour petits veaux .
Le jeune agriculteur transforme et vend sur place avec ses salariés et son épouse ses produits locaux . Bien sûr nous avons dégusté ses produits, et notamment le sirop de sureau qui désaltère.

Retour au centre pour le repas de choucroute avec la bière servi par le directeur en personne.

Vendredi : retour vers la Vendée avec un arrêt pour déjeuner au « palet des gourmets » à Avallon
Arrivée vers 21h, tout le monde ravi et en pleine santé après avoir passé une semaine avec le soleil et bonne humeur.

A l’année prochaine pour découvrir la Corse

Bernard et Marie France BILLET

 pour regarder quelques photos de Monique de ce séjour, cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.anrvendee.fr/photos/index.php?/category/28